• Rue Lesné
  • 29770-AUDIERNE
  • Tél. : 02 98 70 27 49
  • E-mail : musee-maritime0401@orange.fr
Feb 28, 2017
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell

ATELIER MATELOTAGE

Pendant les vacances de Pâques, venez en famille apprendre l'art de faire des noeuds marins.

Mercredi 12 avril 2017 de 9h30 à 12h00

Mercredi 19 avril 2017 de 9h30 à 12h00

Gratuit - Sur inscription

 

Sep 9, 2016
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell

Au musée : Visite commentée et Course aux trésors. Entrée gratuite.

Hors musée : - Visite commentée de l'église Saint Raymond Samedi et Dimanche

de 14h30 à 16h30. - Balade commentée jusqu'au phare du Raoulic, Dimanche à 14h,

dépard du musée ( en partenariat avec Cap Accueil ).

Aug 8, 2016
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell
En partenariat avec le Musée des Thoniers, le Musée Maritime organise la projection du film "La Barre" de Jean-François Pahun au Cinéma Le Goyen le Mercredi 10 Août à 17h30. En présence du réalisateur et de l'équipe du Musée des Thoniers.
Jul 7, 2016
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell
En lien avec l'exposition temporaire, le Musée Maritime du Cap-Sizun organise une conférence : La flotte océanographique pour de grandes découvertes scientifiques. Animée par Olivier LEFORT. Le mercredi 20 juillet à 18h00, à la salle communale chez Jeanne rue du Gal. de Gaulle, Plouhinec.
  • Matelotage tous les mercredis à 9h30

Les bénévoles du musée maritime organisent des cours d'apprentissage de noeuds marins pour adultes et enfants. Gratuit, sur inscription au musée ou à l'office du tourisme d'Audierne.

Le sel des Gaulois

L'Age du Sel: dès 800 avant J-C

Il est probable que dans nos régions les peuplades du littoral aient, dès le Néolithique, amélioré le goût de leurs aliments en y ajoutant de l’eau de mer ou du sel raclé dans les flaques desséchées par le soleil. Dès 800 ans avant Jésus-Christ le sel est extrait de mines dans le Nord des Alpes (HALSTADT) puis exploité presque « industriellement » sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique jusqu’à la fin de l’Âge du Fer.

Le sel des Gaulois
La technique de base était d’obtenir une saumure concentrée puis de la dessécher dans de petits récipients d’argile posés au-dessus de fours à braise. Pierre GOULETQUER en 1970, a décrit un atelier sur la plage de MESPERLEUC’H en Plouhinec (29). On a estimé la production à 50 kg de sel par four et par saison.

Le sel des Gaulois


À la suite de la conquête romaine, cette technique a décliné face au développement des marais salants méditerranéens et atlantiques. Au cours de la Protohistoire, le sel semble avoir progressivement acquis le statut de produit de forte valeur, synonyme de puissance économique mais aussi politique. Par la suite, dès qu’un état commence à être organisé, il contrôle le commerce du sel pour en tirer un bénéfice direct ou empêcher la spéculation.

Le sel des Gaulois
Page précédente: Les éperons barrés  Page suivante : L'armorique devient bretonne 
Copyright Musée Maritime du Cap-Sizun-FR 2012-Sitemap-Mentions légales-Création : toutcouleur.com