• Rue Lesné
  • 29770-AUDIERNE
  • Tél. : 02 98 70 27 49
  • E-mail : musee-maritime0401@orange.fr
Feb 28, 2017
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell

ATELIER MATELOTAGE

Pendant les vacances de Pâques, venez en famille apprendre l'art de faire des noeuds marins.

Mercredi 12 avril 2017 de 9h30 à 12h00

Mercredi 19 avril 2017 de 9h30 à 12h00

Gratuit - Sur inscription

 

Sep 9, 2016
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell

Au musée : Visite commentée et Course aux trésors. Entrée gratuite.

Hors musée : - Visite commentée de l'église Saint Raymond Samedi et Dimanche

de 14h30 à 16h30. - Balade commentée jusqu'au phare du Raoulic, Dimanche à 14h,

dépard du musée ( en partenariat avec Cap Accueil ).

Aug 8, 2016
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell
En partenariat avec le Musée des Thoniers, le Musée Maritime organise la projection du film "La Barre" de Jean-François Pahun au Cinéma Le Goyen le Mercredi 10 Août à 17h30. En présence du réalisateur et de l'équipe du Musée des Thoniers.
Jul 7, 2016
Catégorie : Quoi de neuf...
Posté par : Katell
En lien avec l'exposition temporaire, le Musée Maritime du Cap-Sizun organise une conférence : La flotte océanographique pour de grandes découvertes scientifiques. Animée par Olivier LEFORT. Le mercredi 20 juillet à 18h00, à la salle communale chez Jeanne rue du Gal. de Gaulle, Plouhinec.
  • Matelotage tous les mercredis à 9h30

Les bénévoles du musée maritime organisent des cours d'apprentissage de noeuds marins pour adultes et enfants. Gratuit, sur inscription au musée ou à l'office du tourisme d'Audierne.

Bestrée

Bestrée bénéficie d’un parfait isolement.

Proche de la Pointe du Raz, éloigné de toute infrastructure tant maritime que terrestre, le petit havre possède l’allure d’un vrai repère de contrebandiers. Malgré l’exiguïté des lieux et la présence de haut-fonds dispersés, Bestrée fut assidûment fréquenté par nombre de marins pêcheurs, attirés par la proximité du raz, zone poissonneuse réputée. En 1924, dix-neuf embarcations montées par soixante-dix-neuf hommes y avaient leur attache. Puis le nombre de ces canots mus à l’aviron et armés aux casiers a progressivement diminué.


crtBestrée, au début du XXème siècle, abritait une vingtaine de canots caseyeurs armés par quatre-vingt pêcheurs saisonniers. On voit ici les deux types d’engins couramment employés pour traquer la langouste et le homard : le casier cylindrique en latte de châtaigner et le casier hémisphérique en osier.
Divers aménagements ont permis d’améliorer progressivement l’utilisation et la sécurité de ce port. En 1885 le gros rocher situé à l’Ouest de l’entrée était relié à la côte par un imposant mur-digue afin de briser la houle de suroît, tandis qu’une plateforme et un escalier trouvaient place à flanc de falaise. Une cale et un treuil à main sont venus par la suite compléter les installations.
Les ports-abrisUn ingénieux téléphérique à moteur, abrité dans une guérite, a ensuite évité aux marins la corvée de remonter à pied leur pêche et le matériel.
Bestrée a été également l’une des bases de départ du ravitailleur de l’île de Sein ainsi que de la vedette de relève des phares de la Vieille et de Tévennec.
Les ports-abrisAujourd’hui une quinzaine d’embarcations dont des ligneurs de bars professionnels y mouillent de mai à septembre.


Les ports-abris

Page précédente: Feunteun-Aod  Page suivante : Poul Mostrec 
Copyright Musée Maritime du Cap-Sizun-FR 2012-Sitemap-Mentions légales-Création : toutcouleur.com